Archives mensuelles : août 2014

910_KDF

Deuxième session de l’école internationale d’été pour la paix à Lyon

logoOFAJ

La rencontre des jeunes eut lieu à Lyon,  ancrée sur la Péniche du Val de Rhône fixée non loin du Pont Garibaldi, là où les Berges du Rhône invitent les promeneurs à flâner, les sportifs à se mesurer, les danseurs à éclater de convivialité…
La semaine du 28 juin au 6 juillet permettait aux participants de se retrouver un mois exactement après s’être quittés à Sarajevo, et à vivre ensemble les Dialogues en Humanité  de la même manière qu’ils avaient participé au Peace Event, grande manifestation internationale à Sarajevo début juin.
Ces premières sessions avaient, en effet, pour but de permettre aux participants de définir des centres d’intérêt communs par rapport aux questions de mémoire et d’avenir européens, de découvrir les pays et villes où ils se trouvaient, de participer et de tirer profit de discussions internationales actuelles entre citoyens autour des thèmes de la paix, tels que le Peace Event ou les Dialogues en Humanité, et d’expérimenter ensemble le medium de la danse urbaine pour fonder des échanges consacrés à « la paix » (encadré par Azdine Ben-Youcef de la Compagnie du Second Souffle) .  Ce but  devait servir l’objectif de sessions créer un groupe ayant la volonté et capable de poursuivre le 1er Cycle, en 2015, par des sessions en Allemagne et en Pologne, de manière plus ciblée, permettant d’approfondir des aspects qui auront émergé. Nous remercions l’OFAJ pour son soutien décisif.
Avec la danse « nous partageons quelque chose qui crée de nouveaux liens entre nous…  les problèmes des autres sont aussi nos problèmes… » tous les participants sont enthousiastes! La difficulté qu’ils avaient à se séparer pour rentrer chacun dans son pays, était visible pour le spectateur, et peut tenir lieu de description de résultat…
Pour en savoir plus, voici le compte-rendu de la session:Rapport Lyon14Jeunes
 

P1240582

VoCE à Sarajevo

16-20 juillet 2014
Trente-quatre chanteurs français des chœurs Vocalam et 20.21. se sont envolés pour Sarajevo, en ce mois de juillet où l’on se souvient des premiers moments de la Guerre de 14-18. Sarajevo étant une ville hautement symbolique de cette période de l’Histoire, il était très important de créer des échanges et des relations musicales et amicales avec des chanteurs de Bosnie-Herzégovine.
.P1000577Guidés par Slobodan Soja, historien et ancien ambassadeur de Bosnie en France, les choristes savoyards se sont rendus sur les lieux témoins des évènements de 1914 et sur ceux de la guerre des années 90, encore très présente dans les mémoires et dans les pierres

Tour à tour bouleversés par les traces d’un passé récent et douloureux, émus par l’accueil et la gentillesse du peuple bosnien et émerveillés par la richesse culturelle et historique de cette ville, les choristes ont été unanimement enthousiasmés par cette expérience hors du commun: « des paysages fabuleux jusque là inconnus, si ce n’est par des infos douloureuses, des gens,  des rencontres insolites, la guerre, si présente bien que passée, des cimetières et des vivants bien vivants, tout cela grâce à ce beau projet Voce. Sans oublier la musique, à la fois prétexte et occasion de rencontres… Nous devons encore apprendre à mieux nous connaître mais une chose est sûre, notre cohésion entre chanteurs se renforce  à chaque  nouvelle expérience « .

P1000608 Sarajevo est un carrefour où se cristallise les divisions politiques, religieuses et ethniques, mais également où « le goût de l’Occident se mêle aux odeurs de l’Orient. » On se laisse emporter par la sérénité et la douceur de vivre qui y règne. Cette mosaïque de communautés est à la fois une fragilité, mais aussi une force et une richesse inattendue.
L’aventure s’est achevée en beauté par un concert partagé avec le chœur Pontanima. Voir les photos sur le site de l’Ensemble 20.21.

Plus que jamais, le projet VoCE est porteur de cet immense espoir: Un siècle de paix après le siècle des guerres…


peace

 

Europa für Alle

Ich habe mich bereits vor einigen Wochen mit einer Rede an das Französische Parlament gewendet, in welchem ich die gute Entwicklung der deutsch-französischen Partnerschaft und Freundschaft würdigte: Rede an die Französische Nationalversammlung zum 100
Ich begrüße alle Aktionen, die unsere beiden Länder einander näher bringen.Anliegend zwei Gedichte von mir, die Sie frei verwenden können. Ich wünsche allen Aktivitäten viele Erfolge.

Ihr Klaus- Dieter Nussbaum, Heimatdichter und Verleger i. R. – Mitglied der Sozialdemokratischen Partei Deutschlands -

Europa für alle

Vereintes Europa für alle Menschen,
die hier leben
und sich einander jetzt die Hände geben:
Von Island bis hin zum Ural,
vom Nordkap bis nach Malta.

 Die Schmerzen vergangener Jahre vergehen,
wenn wir Europäer uns erst besser verstehen.
Europa, das ist nicht nur Kultur und Tradition,
Europa zu leben gebietet die Stunde schon.

 Ein starkes Verlangen nach
Sicherheit und Schutz,
gibt nur ein vereintes Europa,
das Jedermann nutzt.

 Darum soll Freundschaft und Vertrauen
alle Völker erfassen
und nie mehr Hass und Feindschaft
wirksam werden lassen.

 © Heimatdichter Klaus- D. Nussbaum, D 79211 Denzlingen