concert3

Edito rentrée 2017

Voyant ces presque 200 chantants monter sur scène, à Cluj en Roumanie, j’étais surprise par l’évidence : VoCE 2014-2018 est une histoire de confiance. En effet, aucun de ces chefs de chœurs ne se connaissaient, il y a  5 ans. Ils étaient deux, puis trois, ils sont huit aujourd’hui  entraînant avec eux une si belle ribambelle de gens de tout âge, de sept pays d’Europe….
concert2
La musique, une valeur ajoutée pour l’Europe qui s’apprête à se souvenir de 1918, l’année où la Grande Guerre s’épuisa? Chanter ensemble, une école de confiance ?
Est-ce là un vœu pieux ?
Actuellement, en Europe, il y a des pays dont les citoyens peinent à vivre ensemble, l’Espagne nous en montre le plus triste épisode, et y perd de l’énergie. Nous avons entendu les escarmouches verbales en Roumanie qui fêtera en grande pompe le 1er décembre 2018 – journée nationale et centenaire du référendum qui décida du rattachement de la Transylvanie à la Roumanie, oubliant volontairement que pour leur depuis-lors minorité hongroise, il s’agit de leur terre natale aussi – depuis 1000 ans….
Non, la confiance est empoisonnée à la source si on s’en va puiser l’avenir dans les puits-des-vieux-conflits.

Actuellement, en Europe, il y a des pays qui réclament des réparations à l’Allemagne, seul moyen, croient-ils, pour se défendre de ce grand pays des premiers-en-tout et ayants – toujours-raison, et ceci malgré les décennies de vrais efforts de réconciliation.
Non, la confiance ne peut vivre que si l’on cultive le désir dé – couvrir, chez les uns qu’ils sont davantage que d’éternels coupables, chez les autres qu’ils ont des cœurs de mémoires souffrantes.

Alors que pouvons-nous ?

Oui, chanter ensemble est une école de confiante fraternité car la Muse, libre, a distribué le cadeau de l’émotion musicale en se fichant des préséances.   Un proverbe allemand dit : « Assieds-toi là où on chante ».

La Belle Savoie nous y invitera en août 2018, pour nous asseoir dans l’herbe et au bord de l’eau, nous taire, écouter, penser, chanter, parler, danser….
Et puis, nous porterons la confiance des Européens à Berlin, en novembre 2018.

concert1

Mascha Join-Lambert