IMGP0422

Après 4 années de participation à VoCE…

Lettre de Seng-Sana, participant aux Summer Peace Schools à Mascha Join-Lambert, présidente de VoCE:

Je voulais t’écrire pour te remercier, car depuis le début du projet je n’ai pas su te le dire de vive voix. J’ai commencé ce projet lorsque j’avais 18 ans, et maintenant j’en ai 22.
En Bosnie, à Sarajevo, je n’étais pas très ouvert aux personnes qui m’entouraient, car la barrière de la langue me bloquait. Et tu as toujours été là pour m’aider à m’exprimer et à comprendre.
Grâce à toi je me suis mis à m’intéresser à l’histoire de chaque pays, j’ai commencé à aller dans des musées et des événements alors qu’avant je n’imaginais pas y mettre les pieds. Tous les préjugés que j’avais de ces pays ont disparu aujourd’hui, j’ai appris à croire ce que je vois et à ne plus croire ce que j’entends.
J’ai pu me faire de nombreux ami(e)s dans l’Europe, j’ai appris leurs cultures et leurs modes de vie. Certains pays m’ont vraiment touché sur leurs histoires et ça à l’école on ne l’ apprend pas !
Cela m’a permis de me dépasser, et surtout de me motiver à parler d’autres langues pour pouvoir leur parler. Mais je suis encore loin de là, même si j’ai fait d’énormes progrès. Je peux maintenant comprendre ce qu’on me demande, mais pas leur répondre car j’ai un petit blocage, qui est la honte de me tromper en parlant.
Il y a eu des hauts et des bas mais ce que j’ai en mémoire ce sont les moments de partage et de joie qu’on a eu. Depuis ces rencontres je suis toujours pressé qu’on se réunisse. Et à chaque départ il y a toujours de la peine dans le visage et le cœur de tous.
Juste pour te dire que je suis heureux d’avoir participé à ce projet avec toi, merci de l’avoir organisé. Chaque rencontre nous rend meilleurs. Tu es toujours là pour nous guider dans la vie et nous mettre dans le droit chemin. Tu nous as vus grandir et je ne l’oublierai pas, et tout ça c’est grâce à toi, merci beaucoup.
Il suffit d’une minuscule graine d’espoir pour planter tout un champ de bonheur… et d’un peu de patience pour lui laisser le temps de pousser. Nous sommes tes graines, que tu as plantées et arrosées pour nous voir pousser. Merci beaucoup Mascha.