910_KDF

Participants et partenaires

en France,
ils pratiquent la danse urbaine à Vénissieux et à Lyon. Ils en font leur métier, et ils encouragent les plus jeunes dans les quartiers à pratiquer cette voie et l’amitié qui va avec, pour « sortir de la galère » .Azdine Ben-Youcef ( « La Marche ») les enseigne, les enthousiasme, les conseille, ensemble avec Meriem Bouras–Daoud , sa femme.
www.ciesecondsouffle.com

en Allemagne,
Ils sont bénévoles au sein du « service national des sépultures ». Derrière ce nom se cache une très grande et vieille association qui, depuis la fin de la Grande Guerre, s’occupe des tombes des soldats allemands de par le monde, aide les familles à retrouver leurs morts…et depuis longtemps, réunit des jeunes en « chantiers de paix » sur  les lieux de mémoire. Nos participants ont tous déjà animé de tels chantiers.
www.volksbund.de

en Bosnie –Herzégovine,
Ils sont issus de l’association « Construire la B&H par l’éducation » applée « OGB&H », qui, au cœur de la guerre des Balcans, a été lancée par le Général Jovan Divjak pour réunir l’argent pour des bourses d’études pour les orphelins de guerre. Aujourd’hui, les bourses aident des jeunes dont les familles ne peuvent payer les études, et les anciens boursiers les soutiennent, et animent la vie de l’association. www.ogbh.ba
257_KDF_7080

en Pologne,
Les participants sont bénévoles dans la Fondation Europeskij Dom Spotkanie, EDS,/Nowy Staw, à Lublin. Ils y participent à animer des rencontres internationales de jeunes, et s’engagent dans des projets locaux de formation pour des jeunes en milieu rural. Ils nous accueilleront à Lublin et dans leur Maison Nasutow en Mai 2016.
www.fundacjia.eds.pl

en Roumanie
Des jeunes du village de Viscri en Transylvanie nous rejoindront dès l’été 2016. C’est un village qu’il faut aller visiter sur internet sous www.viscri.de    car c’est le village des tricoteuses ! Des grand-mère et mères, avec leurs chaussettes tricotées vendues en Allemagne, ont mobilisé le village. Aujourd’hui, il y a un médecin proche, et les jeunes peuvent faire des études. Les aînés participent aujourd’hui à l’animation du village.
Voir l’article sur les jeunes roumains de Viscri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>